Baromètre laitier

 

Suite aux crises qui ont impacté la rentabilité de la spéculation laitière, l’administration wallonne a mis en ligne un baromètre laitier. Cet outil , pratique et visuel, permet en un coup d’oeil, l’aperçu d’un marché qui évolue rapidement.

Le revenu du travail – Octobre 2022

En exploitation laitière, outre le lait, l’éleveur peut disposer d’autres produits tels que la viande, les aides et les produits divers. Ceux-ci sont relativement stables au cours d’une année contrairement au prix du lait qui est extrême variable. Ces produits, vente du lait compris, permettent de couvrir les charges de l’exploitation tels que les charges du cheptel, des cultures, de structure ainsi que les amortissements et les intérêts. L’éventuel surplus constitue la rémunération de l’exploitation et de sa famille. La vente du lait constitue la rentrée majoritaire et la partie la plus fluctuante, ce qui signifie qu’un prix du lait élevé permet un revenu du travail plus élevé. A l’inverse, un prix du lait faible pour des charges équivalentes diminue d’autant le revenu de l’agriculteur.

Revenu du travail des éleveurs laitiers  - octobre 2022 (€/100L)

Image1_2022_10_.jpg

Le revenu du travail, exprimé en €/100 L de lait est comparé au revenu du travail de la commission paritaire 144 (couleur vert pâle soit 11 €/100 L en 2021) et au salaire qu’il faudrait débourser si l’on souhaitait engager un ouvrier pour réaliser le travail à sa place (couleur vert foncé soit 18 €/100 L en 2021). Ainsi au-delà du vert pâle, le revenu moyen dégagé est plus élevé que celui fixé par la commission paritaire (11 €/100 L), soit un revenu pouvant être considéré comme minimal et plus on va vers le vert foncé et plus le revenu dégagé est important jusqu’à pouvoir engager une personne pour travailler à sa place. En deçà du vert clair, la situation est plus critique pour les éleveurs.

Baromètre laitier – octobre 2022

Image2_2022_10.jpg

Le revenu du travail – douze derniers mois

L’analyse de revenu réalisée sur les 12 derniers mois permet d’atténuer les variations mensuelles. En effet, le prix du lait varie chaque mois, entraînant une variation du revenu d’où l’intérêt de cet outil « Baromètre » qui est mis à jour mensuellement.

Baromètre laitier – douze derniers mois (novembre 2021 à octobre 2022)

Image3_2022_10.jpg

  • Evolution du travail depuis 2010

Le graphique ci-dessous présente, l’évolution du prix du lait et des charges liés à la production laitière depuis 2010. Cela permet une analyse sur une plus longue période. On constate que pour que le revenu soit « dans le vert », il faut nécessairement que le prix du lait dépasse les charges. Depuis une vingtaine d’année, les revenus atteignant le « vert foncé » sont assez faibles.

Baromètre laitier – Evolution depuis 2010

Image4_2022_10.jpg